Se souvenir des belles choses / teinture végétale and co

Cette année, il n'y a pas eu de dilemme autour des vacances au ski : on avait déjà décidé cet été qu'on ne partirait pas.

Après un test PCR familial [la sortie super fun 😜], nous sommes partis rejoindre mes parents dans mon Bourbonnais natal pour 1 semaine et c'était vraiment bien. 

J'avais envie de vous raconter mes vacances mais je crains que ça ne vous intéresse pas donc je me limiterai à cette info : j'ai éteint Instagram et je crois que c'était une vraie bonne idée.

Je vais d'ailleurs continuer à en limiter l'usage tellement ça m'a fait du bien. 

J'ai profité de cette semaine  - où j'avais quelques jours de télétravail quand même - pour faire de la couture mais aussi quelques expérimentations autour de la teinture végétale.

// Un nouveau porte-monnaie

Mon porte-monnaie cousu il y a 5 ans partait en lambeaux, j'ai fini par en coudre un nouveau exactement sur le même modèle que le précédent.

J'ai utilisé un peu de molleton puis j'ai assemblé le wax et le molleton avec des lignes verticales.

A l'intérieur du porte-monnaie, j'ajoute une petite poche pour glisser ma carte bleue et ma carte vitale notamment. 

Il est suffisamment grand pour contenir ma carte d'identité et mon permis de conduire. 

Et "cherry on the cake", il va formidablement bien avec le sac que Sarah m'a offert 🍰!




// Top des Intemporels pour Demoiselles

Taille 10 ans / Tissu : gaze de coton achetée aux Docks de Biarritz été 2019 / Aucune modification

Le tissu est de belle qualité, il a un aspect froissé mais il se tient : les photos ont été prises après que ma grande ait porté cette blouse la veille et sous un sweat. 

Verdict : elle est large et un peu longue mais ce sera parfait pour cet été!




// Les expé en teinture végétale

Nous avons de nombreux draps de famille. 
Les sortir de leur housse pour leur donner vie me fait envie mais la teinture a des impacts sur l'environnement, c'est pourquoi la teinture végétale me semble une bonne piste à explorer...

Les livres que j'ai lu sur le sujet montrent des résultats de teintures sur de petits échantillons ou bien sur les torchons (soit un poids de 100 à 150g).
Comme ce sont des draps entiers - un drap ancien pèse 1,5 kg - que je souhaite teindre, les quantités de matière organique, le temps d'immersion du tissu dans la décoction sont forcément différents de ce qui est indiqué dans les ouvrages que j'ai consultés. 
Bref, tout est très très expérimental 😋.

Je me suis lancée dans 3 essais : l'avocat, le curcuma et l'oignon. L'intérêt de ces derniers est qu'il ne nécessite pas de "morçander" le tissu. 
C'est toujours mieux de le faire mais ce n'est pas obligé pour ces ingrédients.

Je vous livre ici quelques photos de mes expérimentations mais j'espère pouvoir vous montrer des réalisations à partir de ces teintures bien que je doute, notamment sur la capacité du tissu à conserver la teinte dans la durée.

✔ Bain de curcuma


✔ Bain d'oignons avec essai Tie and Dye


✔ Résultat sur le curcuma (ça pique les yeux!)


✔ Résultat avec l'avocat

Pour ces résultats, j'ai parfois réalisé deux bains successifs. J'ai aussi laissé certains tissus dans le bain de teinture une nuit entière.

Le curcuma m'a déçu, il a laissé quelques traces de pigments sur certains échantillons de tissu. Sur un grand morceau (350g de tissu), le résultat est très jaune (voir la photo ci-dessus) et j'aurais préféré un résultat tirant plus sur le safran.

Je réfléchis à utiliser d'autres teintures écologiques pour un résultat plus stable qu'avec la teinture végétale. D'un autre côté la teinture végétale a une dimension un peu magique et surtout elle permet d'utiliser ce que la nature nous offre!

Voilà!

J'espère que vous allez bien en cette période de lassitude, heureusement le printemps arrive 🌱!


Commentaires

3metcie a dit…
Sympas ces essais de teinture végétale, j'adore le rendu du curcuma, ça pète ! Chouette pour faire un vêtement d'été.
Pour les vacances, ça fait du bien à la tête de changer d'air, quelque soit l'endroit, et de déconnecter !