Une jupe sur-mesure pour Laurence

Fin novembre dernier, j'ai eu envie de continuer à m'exercer au modélisme mais en cousant pour les autres.


Lorsque j'ai exposé ce projet à Laurence, elle a bien accroché à l'idée et après quelques échanges sur le sujet je lui ai proposé de lui coudre un vêtement.

Elle avait besoin d'une jupe pour partir vivre en Inde début 2021 et j'avais besoin d'un "cobaye" : parfait timing! 
Bien qu'un poil tendu en fin d'année 😬...

Mais coudre pour les autres, ce n'est pas comme coudre pour soi : j'ai dû structurer davantage la démarche et je vous explique tout ça !

// Etape 1 : définir le futur vêtement


Cette première étape est sans conteste la plus longue mais aussi la plus stimulante.

Il s'agit de partir du besoin exprimé de manière assez vague pour au final proposer un vêtement avec les finitions et le tissu qui correspond exactement aux attentes de la "cliente".

Cette étape s'est décomposée en 3 temps :


1) Définir le besoin

Il s'agit de définir quel est le vêtement souhaité, pour quelle saison et en tenant compte de quelles contraintes.

Par exemple : Laurence souhaitait une jupe assez longue pour qu'elle soit compatible avec les "mœurs" indiennes, qui ne se froisse pas, qui soit suffisamment versatile pour être portée en journée comme en soirée, qui évoque l'Inde et la lumière.

2) Reformuler le besoin et proposer deux planches d'inspirations

J'ai proposé deux planches d'inspirations à Laurence avec à chaque fois : 
✏ une planche avec 3 modèles de jupes midi froncées en double gaze
✏ une planche avec 3 modèles de jupes midi froncées en Tencel

Le choix des matières a suscité beaucoup de réflexions, notamment par rapport à l'absence ou au peu de repassage souhaité.

3) Valider le vêtement final et le tissu choisi

Finalement, Laurence a choisi une jupe en Tencel sans patte de boutonnage devant mais avec une fausse patte de boutonnage sur le côté pour une touche d'originalité. 

Loin des couleurs chaudes, son choix s'est tourné vers un bleu orage qui pourra se marier plus facilement avec le reste de sa garde-robe.

A partir de là, j'ai pu me lancer dans le patronage de la jupe.

// Etape 2 : construire la toile


Après la prise des mesures, j'ai gribouillé un peu partout pour trouver comment construire la jupe de Laurence : la construction de la patte de boutonnage, la valeur de fronces, le montage de la ceinture, le positionnement du zip.


Une fois que c'était clair dans ma tête, la construction et la réalisation de la toile ont été rapide. Je me suis appuyée sur la formation IAmPatterns suivie en 2020.
L'essayage a permis de valider la longueur de la jupe.


// Etape 3 : la version finale

A partir de là, j'ai réalisé la jupe dans le Tencel bleu orage de chez Little Fabrics


✂ Pour la finition de la patte de boutonnage, je me suis appuyée sur les explications de la 1001 Perles de Ivanne S.
✂ Contrairement aux conseils de Marie-Emilienne, j'ai fait remonter le zip invisible jusqu'en haut de la ceinture, comme c'est le cas de nombreux patrons.
✂ La patte de boutonnage est fermée par des petits boutons en bois qui viennent de Maison & Travaux à St Lazare.

Nous avons fait l'essayage final l'avant-veille du départ de Laurence pour New Delhi - ce qui explique notamment la "pourritude" de mes photos - , j'ai eu un petit flip mais finalement elle tombe très bien ! 

Ouf 😅



Le mot de la fin 💬

Je me suis vraiment questionnée sur ma capacité à arriver au bout du projet, à proposer des modèles qui correspondent à l'envie de Laurence et à construire le modèle choisi avec mes petites mains!

Je ne suis pas encore très sûre de moi sur le choix du tissu : c'est un vrai axe de progrès.

Mais je dois bien avouer que je suis fière de moi ❤.


Commentaires

Emilie (@lapetitecouturiere) a dit…
Génial ! C'est clair que patronner pour quelqu'un d'autre est tout de suite beaucoup plus stressant... Alors en plus avec un timing serré.. bravo !
Ziata a dit…
Merci pour cet article. Très intéressante, l'explication de ta démarche, depuis l'ébauche du projet jusqu'aux photos du vêtement fini et porté.
Oui, tu peux être fière de ta réalisation. Tu as bien tenu compte des désirs et des contraintes de ta "cliente". Cette jupe correspond tout à fait à ce qu'elle voulait.
Florence a dit…
Merci!! J'espère que ma copine la portera :)