La cape Harry

Un article sur un vêtement assez inattendu pour moi : la cape!



A la fin du stage de modélisme mi-octobre, Marie-Emilienne nous a proposé de tester le patron I Am Harry qui était sur le point de sortir dans le magazine Marie-Claire.

Il ne s'agissait pas d'un test à proprement parler, il s'agissait plutôt de prendre en compte nos remarques sur la clarté des instructions avant la sortie du patron sur l'e-shop de IAmPatterns.

J'étais ravie de pouvoir tester ce patron avant sa sortie (le Graal de la couturière amatrice 😉) même si ce genre de pièce ne m'avait jamais tenté jusqu'à présent.

// La cape #IAmHarry

J'ai pris beaucoup de plaisir à coudre ce projet.

Il est simple, toutes les pièces s'assemblent facilement et le rendu est très propre car la cape est entièrement doublée. Le modèle comporte des poches prises dans la couture, ce que je trouve très pratique!

Habituellement, je choisis toujours la taille 34 mais le tableau des mesures de IAmPatterns est un peu différent des autres marques que j'ai l'habitude de coudre et j'ai préféré faire un 36.

Comme vous le verrez sur les photos, le patron consiste en un cercle et demande un métrage important : j'ai acheté un coupon de 3 mètres de laine bouillie et 2,50 mètres de doublure anti-statique chez Sacrés Coupons. 



Cela représente un budget assez conséquent (55 euros au total) mais j'avais en tête de l'offrir dans l'hypothèse où je ne porterai pas la cape car c'est une pièce qui demande peu d'ajustements.

Finalement, avec le télétravail et le confinement, je porte beaucoup ma cape : pour aller me promener dans le quartier, pour les trajets jusqu'à l'école, pour me tenir chaud pendant les (interminables) visios et même à vélo elle reste super pratique.

Evidemment, si j'avais dû prendre mon PC et mon sac à main tous les jours comme c'était le cas il y a encore quelques mois, j'aurais beaucoup moins utilisé la cape mais aujourd'hui elle est bien adaptée à mon nouveau mode de vie - il faut bien trouver quelques avantages !

// Quelques modifications

J'ai apporté quelques ajustements par rapport aux instructions initiales :

✂ Les boutonnières

Je n'ai cousu qu'un bouton à la place des 3 ou 4 prévus. J'ai réalisé une boutonnière au niveau du col et pour le reste, j'ai cousu des boutons pression. 


Ce n'est pas vraiment un choix : ma machine à coudre a refusé de réaliser la première boutonnière... un vrai carnage! 

J'ai fini par la coudre à moitié au point zig zag / à moitié à la main (😬) et j'ai donc préféré mettre des boutons pression pour la suite.


✂ La sous-piqûre

J'ai fait une sous-piqûre en assemblant les marges de couture et la doublure afin de faciliter la mise en place de la doublure au moment de la retourner. 


La laine bouillie étant plus lourde que la doublure synthétique, je craignais que la doublure ne ressorte sur l'extérieur du tissu (je ne sais pas si je suis très claire...). 

Finalement, je pense que c'était une bonne idée car le résultat est très propre et ma doublure reste bien en place.


***
Voilà! Vous savez tout de ce projet! 


J'espère que vous allez bien, ainsi que vos proches 💛

Commentaires

3metcie a dit…
Très jolie ta cape ! Tu as bien fait pour les pressions, je trouve le rendu sympa avec un seul bouton apparent. C'est sûr que ça doit être confortable et chaud pour bosser...
Florence a dit…
Merci Mathilde :). Finalement, moi aussi j'aime bien les pressions...