mercredi 7 août 2019

Mario ou la salopette du plombier (enfin pas tout à fait!)

L'été approchant, j'ai eu envie d'une salopette. 

Au départ j'avais surtout repéré celle de Marilla Walker - Robert Dungaress Collection - qui est vraiment très chouette avec beaucoup de possibilités de variations mais j'ai finalement jeté mon dévolu sur la salopette Mario de Delphine et Morissette.


// Le patron


La planche de patrons est tracée à la main et certaines pièces se superposent : j'avais lu des commentaires plutôt négatifs sur ces points. Perso, cela ne m'a pas gênée.
Les pièces superposées sont celles de la bavette et de sa doublure. La ceinture et les bretelles sont à tracer soi-même.
Point positif: les marges de 1cm sont incluses.


// La couture


La couture s'est bien passée.
Les explications sont succintes mais il y a un pas à pas sur le blog qui rend la couture plus simple.
Même la fausse braguette qui me faisait peur s'est bien passée.


Le tissu est un mélange coton et tencel que j'avais acheté l'été dernier lors de notre passage chez les parents. 
Il est facile à coudre mais a tendance à se froisser facilement, comme on le voit bien sur les photos 😥.


// Les péripéties


Le métrage

J'ai réussi à tout caser dans 1,5 m de tissu mais c'était vraiment très / trop juste.
J'ai réalisé la doublure de la ceinture et les fonds de poches dans un autre tissu pour que ça rentre.


Je me suis malheureusement trompée entre les poches et les fonds de poches donc il a fallu que je rafistole des fonds de poche (ou les poches - je ne sais plus) avec des micro-chutes... un peu galère...

Conclusion : 1,5 m c'est vraiment trop juste - surtout quand on fait des bourdes comme cela m'arrive souvent...


La taille

Concernant la taille, j'avais lu que la salopette taillait correctement. 
En suivant le barême des tailles, j'ai cousu un 36 mais c'était vraiment trop large au niveau des hanches et le dos baillait.
J'ai repris au niveau de la ceinture en enlevant 4 cm de chaque côté et en rattrapant la ligne initial du patron au niveau du bas de la poche.
J'aurais pu enlever un peu moins pour garder un aspect un peu plus loose mais franchement j'avais pas super envie de tout découdre et recoudre pour 1 cm de chaque côté.

// Conclusion


Arrivée au bout de ce projet semé d'embûches, j'ai réalisé que j'avais suffisamment de pantalons pour l'été mais que je manquais cruellement de shorts et qu'en laissant cette salopette avec une longueur de pantalon, je risquais de ne pas beaucoup la porter.
... sans compter le risque qu'on me demande de déboucher un évier ou des conseils pour planter des carottes...
J'ai donc fini par la tailler en short!
Au final, elle est très confortable. Je l'ai portée à plusieurs reprises pendant les vacances.

Ci-dessous une photo (pourrie) de la version longue et ensuite de la version short.





// En synthèse


> Taille : 36 mais il vaut mieux partir sur un 34 pour moi
> Métrage : 170 à 180 cm (comme indiqué sur le patron)
> Modifications : retrait de 8 cm au niveau de la ceinture + raccourci au-dessus du genou


***

Et voilà, bel été à tous !

1 commentaire:

3metcie a dit…

Tu as bien fait de te faire plaisir, elle est jolie cette salopette, qui était aussi très sympa en version longue. Dommage pour le tissu qui se froisse, c'est la galère ça (je déteste repasser et les vêtements qui ont besoin de repassage finissent bien vite dans un tiroir en attente de...).
Je vois tu étais en plein projet couture sur ta photo version longue, un autre projet en préparatif ?
Moi, j'ai un peu, beaucoup, un coup de mou question couture. Là, j'ai coupé 40 lingettes pour écouler mes restes d'éponge..., va falloir les coudre maintenant ;-)